AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Gotham Globe : Arkham City, une bombe à retardement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Entité
Fondateur - PNJ
avatar
Fondateur - PNJ
Afficher infos
Messages : 83
Points rp : 94
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Gotham Globe : Arkham City, une bombe à retardement ?   Mer 26 Avr - 13:31


    VOL. LXXVI N°236 | 7 JUILLET 2001 |  CITY EDITION - 35 CENTS
    GOTHAM GLOBE
    « Moi, Quincy Sharp, j'ai juré de protéger cette ville qui m'est chère. De ce fait, j'annonce l'ouverture prochaine de Arkham City. Un centre pénitencier qui ouvrira dans les bas quartiers de Gotham mais sans craindre de menacer la vie des citoyens normaux. Les habitants ont déjà été relogés et les murs s'élèvent autour de ces quartiers. Désormais, ils ne seront plus symbole de pauvreté, de misère et d'instabilité mais plutôt de sécurité et de progrès. Une nouvelle ère commence, où Gotham ne craindra plus ces fous dangereux et recommencera à vivre. »
    - Extrait du discours du nouveau maire Quincy Sharp pendant les élections


    Arkham City est sans doute l'un des projets politiques les plus controversés de toute l'histoire de Gotham : cerner les bas quartiers par une enceinte soi-disant inviolable pour en faire une zone de non-droit pour les criminels les plus dangereux de la ville. Le programme qu'avait présenté le maire Quincy Sharp lors des élections a suscité auprès de l'opinion publique de vive réaction. Programme qui avait déjà été entamé par le rachat des quartiers et le relogement de ses habitants, sous les yeux aveugles des citoyens qui avaient encore en mémoire le sang-froid qu'il avait fait preuve lors des derniers dérapages de l'asile d'Arkham. Si la théorie semble intéressante et économique, la pratique semble plus hasardeuse, inquiétante voir même dangereuse.

    En effet, le Gotham Globe a pu découvrir grâce à quelques journalistes et témoins courageux que différentes guerres de gang ont lieu dans cette prison de haute sécurité. Des criminels tels que Double Face ou le Pingouin se livrent à plusieurs luttes pour des bouts de territoires. Cette violence plonge l'ensemble des détenus dans un climat de danger constant.

    Une milice privée a déjà pris place dans et autour de cette cité-prison. Le professeur Hugo Strange, un célèbre psychiatre, a également été aperçu. Il serait responsable des différents prisonniers selon une source. Aucun responsable n'a souhaité faire de commentaire auprès des médias. Le maire a affirmé tout récemment que tout était sous contrôle et qu'il ne s'agissait que de rumeurs. Moi, Jack Ryder, journaliste au Gotham Globe, demande une totale transparence de la mairie et des TYGER. Nous ne pouvons pas rester dans l'incertitude. Combien de temps les murs tiendront-ils face à cette armée de fou dangereux ? Qui est cet Hugo Strange, cet homme de l'ombre ? L'enquête est loin d'être terminée.



    - Jack Ryder





    @Jill Schubert - Never Utopia


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gotham Globe : Arkham City, une bombe à retardement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gotham Globe - 9 juin 2014
» Gotham City
» Arkham Knight : Suite de Arkham City
» La bombe à retardement,version image.
» La Bombe à retardement
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC : Heroes' Legacy :: Accueil :: Règlement, contexte et fonctionnement :: Contexte :: Annexes-