AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 F$%* you, bastard / LOBO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
Afficher infos

MessageSujet: F$%* you, bastard / LOBO   Mer 9 Nov - 22:00

 

• LOBO •

«The name's Lobo. That's L as in "lacerate," O as in "obliterate," B as in "disem-bowel," and O as in, uh... well, I guess I can use "obliterate" twice. Huh, what do you think?  »


❧ Document d'identité ☙

      ✕ Nom : Aucun.
      ✕ Prénom(s) : Lobo.
      ✕ Alias : Lobo, le Motard de l’espace etc.

      ✕ Âge :  T’as qu’à compter, connard.
      ✕ Date de naissance :  Inconnu.
      ✕ Lieu de naissance : Czarnia, la planète la plus pacifiste du l’univers.
      ✕ Nationalité : Czarnien.

      ✕ Taille : Environ 2,30m.
      ✕ Poids: Environ 290kg, 300 kg après une bonne bouffe, 289kg après le sport.

      ✕ Situation : Fantasme sur Angelica.
      ✕ Orientation sexuelle : Pansexuel, mais seulement quand ça a un vagin et des seins.

      ✕ Métier : Tueur à gages de l’espace.
      ✕ Alignement : Mâle.
      ✕ Groupe souhaité : Justicier.
      ✕ Avatar : Lobo.
     

❧ Description ☙


Si je peux te dire un petit secret, à toi, jolie bombasse blonde à forte poitrine siliconée qui me regarde avec tant de désir, c’est que tu ne trouveras jamais un type comme moi. Bah ouais, du bazar cent pour cent czarnien ma jolie et encore, c’est pas le seul truc sympa.

Deux mètres trente au garrot, je  t’explique même pas le diamètre de la paume de ma main sur ton cul, à peine trois cent kilos, bah ouais, faut de quoi tenir un si beau gabarit. Quoi ? Tu veux aussi savoir la taille de ce qu’il y a dans mon pantalon ?

Lobo n’étant pas une créature des plus délicates, il est difficile pour lui de faire un portrait général de lui-même. Comme dit plus haut par notre adorable petit extra-terrestre, Lobo frôle les deux mètres trente et pèse précisément deux cent quatre vingt dix kilos en ses jours de diète. Ce n’est pas qu’il est gros non, c’est surtout qu’il est une montagne de muscles un peu trop accro au barbecue.

Lobo a le teint très pâle, limite bleu tellement il est mort. Car oui, Lobo est cliniquement décédé mais est pourtant bien vivace, peut-être même un peu trop au goût de ceux qu’il déglingue à grand coup de baffes. Il a le style vestimentaire d’un biker qui écoute du Slayer en prenant sa douche, il a d’ailleurs une moto qui vole, oui monsieur. Entre tee shirt de groupes de metal, petits débardeurs moulants pour dévoiler ses pec’ de bodybuildeur huilés, veste en cuir indémodable et vintage qu’il porte depuis… bien trop longtemps et divers pantalon en cuir. Oui. Lobo aime le cuir et il vous emmerde.

Lobo a de longs cheveux gris foncés mal coiffés, tirés en arrière. Il aime sa longue crinière car il peu faire du headbang en écoutant Babymetal (RIP au staff qui ira écouter). Il aime également maquiller son faciès comme un fan de Kiss, khôl noir dégoulinant sur les yeux, faisant ressortir son regard de biche aux yeux rouges. De plus, Lobo a une jolie moustache et barbe qu’il entretient fièrement.

Mentalement, Lobo est certainement la personne la moins torturée, il n'a pas d'histoire dramatique à raconter et n'ira pas jeter la faute sur son enfance difficile après avoir massacré une civilisation entière. Non, Lobo est juste le type de gars qui ne respecte rien et n'en a rien à branler du fin fond de la galaxie. Il préfère vivre comme un hédoniste, profitant de la vie (ou de la mort d'ailleurs ?) et c'est en se lançant dans le métier de mercenaire de l'espace qu'il trouva le moyen de vivre pleinement.

Lobo aime tuer. C'est bizarre mais c'est tout ce qu'il aime avec les clopes, les motos, les calendriers de pin-up, les femmes, les femmes jolies, les femmes à forte poitrine et ses dauphins. Il a un humour très noir voir dérangeant, il n'a honte de rien et aime beaucoup coller des baffes.


❧ Capacités ☙


- Lobo possède une force hors du commun.
- Lobo est impossible à exténuer, il a une endurance incroyable. (hey ladies).
- Il peut survivre dans l'espace.
- Il a un odorat sur-développé, il peut sentir de parfum d'une femelle à plusieurs mètres.
- Lobo est tout simplement immortel. T'es cheaté ou tu l'es pas.



❧ Histoire ☙


« Bienvenue à Czarnia, planète parfaite pour une envie de vie parfaite. Paix et amour, vous trouverez chez nous tout ce dont tout le monde rêve. »

C’est ainsi que se présente, enfin, présentait la planète la plus calme et bienveillante de l’univers à tous. Puis comme on dit a shit happen, et ce fût l’arrivée de ce doux et gracieux petit Lobo.  L’arrivée de ce petit agneau en sucre d’orge fût médiatisé à travers Czarnia.

« Un bébé à peine né arrache quatre doigt à la sage-femme qui le mit au monde, il semblerait que cette dernière soit encore sous le choc et actuellement à l’hôpital. L’enfant va bien. »

Lobo manifesta rapidement son côté erreur incompréhensible de la nature, ses parents n’arrivaient pas à comprendre le comportement irrationnel de leur progéniture et tentèrent sans réussir de le résonner. C’était peut-être la crise des trois premiers mois ? Monsieur reprocha a madame quelques petits excès tandis que Madame reprocha à monsieur de n’être pas assez tendre.

Lobo arriva avec sa chevelure de punk à chien dès cinq ans à la maternelle et alors que tout le monde pensait que le méchant petit Lobo, du haut de ses un mètre bras levé et sa bave autour des lèvres et ses bleblebletuerblebleh, avait enfin évolué en un gentil petit garçon qui ne priait que la bonne parole. Mais non. Après quelques jours d’écoles à terroriser ses camarades, Lobo, non convaincu que son mini règne de terreur était respecté par ses pairs, jugea bon de filer voir le directeur de l’école pour lui arracher la gorge. Pourquoi ? Parce que s’il devait y avoir un dictateur ici, c’était lui.

Quand on s’appelle Lobo et qu’on est le futur plus grand meurtrier de l’univers, on ne s’arrête pas à un petit directeur d’école en costard cravate.

Puis comme ce n’était pas assez poignant, Lobo continua son carnage en tuant ses gouvernantes. L’autorité c’est le mal, APRÈS Lobo.

Finalement, malgré les espoirs de ses parents et de ses pauvres gouvernantes, Lobo réussit à faire ce qu’il considère comme son plus beau chef d’œuvre : dégommer littéralement sa planète. Eh oui messieurs dames, quand on est le plus grand méchant de toute la stratosphère, on ne fait pas les choses à moitié. Une fois devenu un bel étalon capable de séduire Angelica, avec son look de star du rock violent, Lobo doué en sciences et autres matières utiles quand on veut être le maître de l’univers, réussit à créer une espèce d’insecte semblable au scorpion mais en version plus trash qui avait pour capacité de creuser dans la peau des habitants de Czarnia. Eh oui. Rien que ça.

C’est avec une bière à la main, cheveux au vent et immunisé contre ces bestioles dégueulasse que Lobo, maître de l’univers observait ses confrères se faire dévorer par ses petites bêtes qui creusaient la peau des Czarniens, provoquant une réaction cutanée violente, des cloques, paralysie, sang empoisonné puis finalement la mort. C’est ainsi que Czarnia se retrouva dépourvue d’habitants en seulement cinq jours.

Et comme comme le plus profond des abrutis, Lobo il était content. Cinq milliards de morts en un coup c'était la jouissance totale.

Adieu la petite planète des imbéciles hippies qui s'aiment tous, adieu les immortels clônés. Adieu Czarnia.

Suite à son adorable génocide, Lobo enfourche sa moto et quitte sa planète réduite en cendres. Il y reviendra quelques temps plus tard pour tuer un autre survivant, une ancienne professeure Miss Tribbs. Qu'il tuera aussi facilement que l'on écrase une fourmi.

Que dire de la suite de Lobo ? Va t-il épouser une jolie demoiselle ? Avoir des enfants ? Consacrer sa vie à la paix dans la stratosphère ? Devenir guide d'un monde libre ? Non, Lobo erre dans la galaxie sur sa moto, se fait implanter une radio dans le crâne -et tue le DJ qui change sa chanson préférée I killed my Folks- vend son âme à Néron, adopte des dauphins de l'espace qu'il a-dore et devient chasseur de prime.

Pour conquérir un homme pareil, il suffit d'un peu de violence et de billets.


❧ Introduction ☙


« Vroom vroom. Je vais t’écraser le pneu de ma moto dans ton petit cul dilaté. "
Le regard effrayé du jeune homme supplie l’immense type qui lui faisait face, espérant qu’il l’épargne. Mais c’est un peu comme croire qu’on va gagner à l’Euromillion quand on y joue pas.

« Hé mec, je peux te donner du fric… hein, c’est ça que tu veux du fric ? »
Le chasseur de prime fait un signe négatif de la tête, l’autre à l’air abasourdi. « Bah tu veux quoi ? T’es un assassin non ? » Le sourire de Lobo s’étire et il attrape le jeune garçon par le col, dès aussitôt, ce modèle de virilité se fait dessus, le Czarnien lui souffle la fumée de son cigare à la figure. Il se refait dessus.

« Je te tue juste pour avoir un vinyle de mon groupe préféré, le dernier a été brûlé par des catho en rut chez les Terriens, depuis le temps que je le cherche je peux te dire que tu suis prêt à ramener tes couilles en collier ou en créoles si on me le demande. » L’autre le fixe, suspendu par la chemise.

« Tu vas me tuer pour un … un cd ? » Lobo se met à rire de nouveau, décollant une accolade un poil violente pour un pauvre petit humain, lui brisant presque l’épaule. « Hé hé oui mais pas n’importe quoi comme cd, comme je t’ai dit connard, c’est mon cd préféré. »
Le pauvre jeune homme n’a même pas le temps d’ajouter quelque chose qu’un crochet énorme vient lui perforer la gorge, pendu comme une sardine. Lobo, dans toute sa grâce le laisse pendouiller en le balancer par dessus son épaule. Le colis doit maintenant être livré.

Plutôt fier d’enfin pouvoir avoir son cd préféré, le Czarnien enfourche sa moto, fait vrombir la bête et s’envole comme une fée, une cadavre flottant dans le vent comme un cerf-volant japonais.
« Gloire et louange à toi, Satan, dans les hauteurs
Du Ciel, où tu régnas, et dans les profondeurs
De l'Enfer, où, vaincu, tu rêves en silence!
Fais que mon âme un jour, sous l'Arbre de Science,
Près de toi se repose, à l'heure où sur ton front
Comme un Temple nouveau ses rameaux s'épandront! »



Les guitares électriques désaccordées résonnaient dans ses écouteurs, depuis le coup de la radio il ne se fait plus avoir Lobo, il a investi dans des écouteurs roses. Le chasseur de prime tire un petit papier de son veston et lit rapidement l’adresse du type qui lui a demandé de dégommer celui qui pendouille derrière. Une planète à l’autre bout de la galaxie bordel de merde. Heureusement, Lobo avait tout prévu, une playlist aussi longue que sa… persévérance et un jeu vidéo plutôt long sur la game boy color… rose.

C’est ainsi qu’après plusieurs… minutes ? Heures ? Années ? De route, Lobo sur sa moto des Enfers et sa dégaine de screameur arriva visiblement tout content à l’adresse notée sur son papier. Il le regarde une deuxième fois et attrape le colis qui commençait vraiment à ne plus sentir très bon. Un mélange de vomi et de moisissure, à la longue quand on est un mort-vivant, ce genre de petit désagrément ça ne gène plus. Mais le type qui lui avait demandé de tuer cet homme lui, n’était visiblement pas habitué et dégueula sur le canapé aux motifs des années soixante dix. Bah, maintenant fallait retrouver la tâche, mais ça, Lobo s’en branle.

« J’ai votre gugusse. »
Rétorque de dernier des Czarniens en laissant le cadavre s’éclater sur le sol. « Maintenant il me faut le paiement. »

Si Lobo affichait une mine bien jovial, le type d’en face semblait bien pâle. En réalité il ne pensait pas du tout que le chasseur de prime irait chercher ce mec, c’était un petit jeu, il avait pris un nom et prénom au hasard, une planète au pif et voilà. En échange de son vinyle.

« Bordel mais… t’es complètement malade. Dégage-moi ce truc là. »
Lobo relève un sourcil et son sourire s’étire.

« Bah quoi, tu m’demandes un truc je te l’apporte comme un gentil toutou. Maintenant j’ai besoin de mon sucre. »
Le type n’allait pas oser l’envoyer paître, il tituba de peur jusqu’au vinyle et le posa rapidement entre les mains du Czarnien.
« Mais… tu sais que tuer pour un CD… c’est fort quand même. »
Blah Blah. Ta gueule connard, voilà ce qui résonnait dans le crâne du mort-vivant.

« On a pas de limite pour ce qu’on aime, héhé. »



❧ De l'autre côté du miroir ☙


     ✕ Pseudo : Amduscia, The Master of Fear.
     ✕ Fréquence de connexion : 666/7.
     ✕ Comment nous as-tu connu : Grâce à ton cul .

     ✕ Âge :  20 ans.
     ✕ As-tu des suggestions, des remarques  :  Pas assez de nénés.




Dernière édition par Lobo le Sam 18 Fév - 18:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Afficher infos

MessageSujet: Re: F$%* you, bastard / LOBO   Dim 27 Nov - 11:12
Wesh les gens ! Je vous annonce que je vais avoir du retard pour faire ma fiche (j'ai prévenu Flash Gordon maybon je préfère le dire aussi ici) car je suis dans une grosse période d'examens et mes soirées sont dédiées à ... BOSSER ! Et quand je bosse pas, je dors un peu ou je mange un peu aussi.OU JE SUIS EN COURS DE *$$É(É(
Revenir en haut Aller en bas
Lex Luthor
Administrateur M. Propre
avatar
Administrateur M. Propre
Afficher infos
Messages : 318
Points rp : 23
Date d'inscription : 12/08/2016
Autres informations : Lex discourt en gold

En cours :
http://dcheroeslegacy.forumactif.org/t86-les-tresors-de-satan

MessageSujet: Re: F$%* you, bastard / LOBO   Dim 27 Nov - 19:47
COURAAAAAGE!
On t'attends avec impatience ♥





N'hésitez pas à nous contacter au moindre problème, même -et surtout- s'il vient de nous !
"Considère celui qui te fait voir tes défauts comme s'il te montrait un trésor."
Bouddha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Entité
Fondateur - PNJ
avatar
Fondateur - PNJ
Afficher infos
Messages : 95
Points rp : 103
Date d'inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: F$%* you, bastard / LOBO   Sam 18 Fév - 19:14
Une fiche aussi vieille que le forum... La valider est un événement qui mérite au moins que l'on sorte le compte fonda du placard tellement c'est exceptionnel !

Cessons là le trolle de bas-étage pour nous intéresser à la dite-fiche... C'est loufoque voir complètement perché, totalement pas crédible et on a juste l'impression d'avoir affaire au plus gros beauf de l'univers...

C'EST MAGNIFIQUE !

Un tel respect du personnage me fait verser une petite larme, je ne peux pas laisser une telle fiche invalidée plus longtemps : ce serait criminel !

21/20 pour la qualité... 2/20 pour les délais :p Ça va tu t'en tires bien Smile

Bienvenue sur DCHL Beauf Czarnien ! Et que la peau de tes dauphins de l'espace reste luisante à jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

F$%* you, bastard / LOBO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [A.C] Quand les vétérans rêvent de paix PV Bastard ( PNJ)
» Jake Stokes aka Big Bastard
» Du nouveau chez Glénat
» ELIA ¥ YOU'RE A BASTARD BUT I WANT U BACK (terminé)
» Lycans - {3/5 Libres}
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC : Heroes' Legacy :: Accueil :: Présentations validées-