AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 "On vous a déjà traité de terroriste ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cole MacGrath
Âme errante
avatar
Âme errante
Afficher infos
Messages : 39
Points rp : 26
Date d'inscription : 28/01/2017
Age : 23

MessageSujet: "On vous a déjà traité de terroriste ?"    Sam 28 Jan - 18:25

• Cole MacGrath •

« Rien n'arrive par hasard »


❧ Document d'identité ☙

     ✕ Nom : MacGrath.
     ✕ Prénom(s) : Cole.
     ✕ Alias : /

     ✕ Âge : 33 ans.
     ✕ Date de naissance :  2 Décembre 1969.
     ✕ Lieu de naissance : Coast City.
     ✕ Nationalité : Américaine.

     ✕ Taille : 1.80m.
     ✕ Poids: 90kg.

     ✕ Situation : Célibataire.
     ✕ Orientation sexuelle : Hétéro.

     ✕ Métier : Coursier.
     ✕ Alignement : Neutre.
     ✕ Groupe souhaité : Solitaire.
     ✕ Avatar : Cole MacGrath - InFamous.
     

❧ Description ☙


Cole est un homme toisant le mètre quatre vingt, pour environ quatre-vingts dis kilos. De manière générale, il est plutôt bien bâti, forgé par ses années de parcours : une carrure droite et costaud, sans pour autant être excessif, disons qu’il est relativement bien proportionné. C’est un sportif, endurant d’un naturel robuste et avec une carcasse résistante. Ne vous y méprenez pas cependant, malgré le poids de son ossature, il reste un homme très agile. Des épaules assez larges et un tronc relativement conséquent. Ses jambes sont musclées quoique cachées par ses vêtements.
Il porte ses cheveux très court, bien souvent « la boule à zéro ». Ceci dit, lorsque quelques poils apparaissent sur son crâne, ils ont tendance à tirer vers un châtain.
Son visage est relativement ovale, et marqué par une cicatrice sous l’œil droit résultant du choc de l’explosion. D’ailleurs, son corps est recouvert de cicatrices qu’il dissimule entre autres par ses vêtements… Néanmoins, si vous êtes suffisamment attentif vous pourrez arriver à distinguer quelqu’une de celle-ci sur ses mains. Derniers vestiges de son ancien d’état d’ « humain ».
Notons que sa peau est relativement claire, voire pâle et que la chose clairement distinguable de son physique, son ses yeux d’un bleu perçant.

Son style est assez passe partout : une veste jaune et noir, résistante à l’eau (du moins à la pluie). Par-dessus, un sac à dos, du genre sacoche qui lui permet de transporter diverses choses… (Ravitaillements la plupart du temps). Le bas du corps est protégé lui par un pantalon en textile imperméable, résistant également en partie à l’abrasion. De bonnes chaussures pour courir et grimper partout. Enfin, une paire de mitaines qu’il ne porte pas forcément à chaque occasion (il s’en sert cependant pour cacher ses cicatrices trop voyantes).

Cole n’est pas à premièrement dit une mauvaise personne. Il est comme chacun, avec des hauts et des bas. C’est un homme de nature endurante de par son attrait pour le sport à risques, et surtout déterminé. Bien sur, un peu aventurier sur les bords il refuse rarement de relever des défis quand c’est dans ses capacités… On ne peut pas réellement le qualifié de tête brulée même s’il a tendance à un peu foncer dans le tas à cause de son côté impulsif.
Beaucoup le trouvent brut de décoffrage et on ne peut pas dire le contraire… Sa franchise et son sarcasme ne sont pas pour plaire à tout le monde mais il est convaincu que l’on ne peut pas plaire à la planète entière. Par conséquent, il se fout royalement de ce qu’on pense de lui de manière générale. Passer cette allure un peu froide voire hautaine ou mal engageante, Cole se révèle être pourtant un homme avec des valeurs qu’il tente d’appliquer chaque jour. Débrouillard mais aussi loyal, c’est un ami fidèle sur qui on peut compter et avec qui faire les 400 coups.
Attention cependant, Cole est un homme particulièrement entier et il n’y a pas de demi-mesure le concernant. Qualité ou défaut ? C’est à chacun de juger… Mais vous voilà prévenu, il aime autant qu’il peut détester. Avec lui, rien n’est gris, soit blanc, soit noir. Voilà pourquoi, il est à prendre avec des pincettes. Il sera vite facile pour lui de savoir dans quelle catégorie vous rangez. Appréciable ou détestable… Il n’est pas du genre à juger, simplement à choisir ses cartes et lorsque la pioche est mauvaise, il faut savoir la battre.



❧ Capacités ☙


Nous avons tous des capacités, certains plus que d’autres. Pour Cole, c’est un panel assez important qui s’offre à lui :

Sa très bonne condition physique de base et sa résistance en font un adversaire relativement coriace de nature. Bien sur, en tant qu’ « humain » normal, Cole n’était déjà pas le genre d’homme à qui l’on cherchait les ennuis. Et il le sait, il est loin d’être un adversaire facile à mettre ko pour la plupart des gens.
Le parkour (discipline alliant le déplacement libre et efficace dans différents types d’environnement) lui permet de faire de la ville et ses alentours un terrain de jeux conséquents. Je ne vais pas vous mentir à ce sujet d’ailleurs, il connait mieux que personne chaque recoin de cette ville qu’il fréquente depuis son jeune âge. Se déplaçant essentiellement à pied ou en courant, Cole à un souffle et une endurance à toutes épreuves… Compensant de cette manière un certain manque de vitesse (à cause de son gabarit quand même conséquent), il est capable de vous semer juste par la connaissance accrue de son terrain de jeu. Capable d’escalader et de tenir en équilibre même sur de grande hauteur, il aurait presque de quoi rendre jaloux certains hommes volants…

Après l’explosion, Cole à prit possession de son pouvoir d’électrokinésie. Véritable batterie humaine, il se recharge ou se nourrit de l’électricité environnante de la ville. Ce n’est pas exagérer de dire que l’électricité vit considérablement en lui. Je vous déconseillerais donc de vous approcher de lui (surtout si vous êtes cardiaque). Plus précisément, son domaine électrique s’étend de manière considérable : des simples décharges qui atteignent des cibles, elles peuvent détruire des objets ou recharger certains appareils en passant par les ondes de chocs dévastatrices qui peuvent détruire un rayon donné…
Naturellement, sa nature l’affecte lui et les autres…
Ainsi, il peut propulser des ennemis ou des objets, faire jaillir des éclairs ricochant sur les surfaces métalliques, lancer des sortes de grenades électriques qui explosent, des masses explosant au contact du sol, déclencher des orages ou des champs électriques…
Bien entendu, il peut se reprendre des forces via l’électricité environnante, soigner des blessés, immobiliser des ennemis et aspirer leurs énergies… Il est même doté de lames électriques aux bras lui permettant son combat au corps-à-corps.

Néanmoins, en chaque homme réside une faiblesse (ou plusieurs). Les deux ennemis de Cole résident :
Premièrement : L’eau. Il ne s’agit d’une surprise pour personne, pas même pour lui. L’électricité n’aimant jamais trop fricoter avec celle-ci. Il est plutôt insensible à la pluie, une chance d’ailleurs. Cependant, il se méfie comme la peste des différents cours d’eau, canaux et autres marais. Comprenez qu’il n’est pas encore prêt pour finir occis comme un poulet.
Deuxièmement : L’électricité en elle-même. Bien sur que non, l’électricité ne se retourna jamais contre elle, néanmoins Cole vit à travers elle et inverse, par conséquent le manque d’électricité peut être un problème à plus ou moins grande échelle.



❧ Histoire ☙


« On m’appelle Cole MacGrath et je suis depuis longtemps le scarabée grimpant de Coast City. Je suis originaire d’ici et n’ai pas connu autre chose que les rues escarpées de cette ville… Putain qu’est-ce que je l’aime cette ville, je l’ai toujours aimé et je remercie mes parent chaque jour d’avoir eu la bonne idée de me faire naître ici.  Je n’ai que très peu de chose à vous dire sur eux, ils sont morts dans un accident de voiture il y a quelques années. C’était des gens normaux, vivant dans leurs petites routines, leurs petits trains trains. Mon père était chauffeur de taxi et ma mère, elle s’occupait de moi… Qu’est-ce que vous voulez on ne choisit pas sa famille. J’ai vécu mon enfance avec Zeke, mon meilleur ami. On se connaît depuis qu’on est gosses et bordel on a fait les 400 coups ensemble. Il a toujours voulu que je lui apprenne le parkour… Il n’a jamais eu de talent alors il a vite finit par délaisser les rues pour trouver une planque plus confortable dans son canapé. Mais moi j’ai continué et j’ai rapidement pris gout à cette liberté. A deux, on aurait pu refaire le monde et sans s’en rendre compte nous avons grandi.

J’ai pas vraiment été un gosse exemplaire, je faisais des conneries comme tous les mômes… Mes parents voulaient que je fasse des études, que je devienne « quelqu’un ». Un genre de politicien ou démocrate bien rangé dans son costume… Mais moi j’en avais décidé autrement. J’ai abandonné la fac et j’ai pris un boulot de coursier. Surtout pour emmerder mes parents. J’étais un garçon ordinaire, juste un de ces types banals qui livrait des paquets à des inconnus. Et puis un jour, c’est un paquet qui m’a trouvé… Des morts, un quartier touché… Et au centre… Il y avait moi. Vivant, mais différent. J’ai pas compris ce qui s’étais passé, je me suis réveillé à l’hosto. Couvert de cicatrices, dans les vapes et une agitation soudaine autour de moi. J’étais l’homme qui avait survécu à une explosion meurtrière… Un miraculé.

Les jours passants, je reprenais du poil de la bête et fis la découverte étrange de ces nouveaux pouvoirs. Mon statut se transforma rapidement, passant de miracle à celui de monstre et j’ai été contraint de quitter l’hosto plus rapidement que prévu.


Zeke qui avait entendu parler de ça, se mit lui aussi à flipper mais m’accorda quand même une rencontre. Ca ne se déroula pas tout à fait comme prévu, et il finit lui aussi par me considérer comme un monstre, une chose qui pouvait potentiellement lui faire du mal. J’étais dans une rage folle, et une colère noire me remplissait intérieurement au fur et à mesure que la guérison se faisait. Je me suis exilé sur un des toits, récupérant quelques affaires pour construire un camp de fortune en attendant que cette histoire se tasse.

Tachant de recoller les morceaux de l’histoire, il me fallait trouver qui m’avait donné le paquet et pourquoi. Il n’était pas question que j’abandonne le salop qui m’avait mis dans cet état et qui en avait voulu à ma vie. Il paierait pour ce qu’il avait fait, pour les vies volées et déchirés, pour la souffrance qu’il avait causée autour de lui. »


❧ Introduction ☙



« On vous a déjà traité de terroriste ? Tout ce dont j’arrive à me souvenir c’est d’être allé au boulot et d’avoir voulu sauver ma peau… Personne n’aurait pu deviner la suite mais moi je la vis au quotidien. Au fil des jours, les gens ont commencé à me reconnaitre, à mettre un nom sur mon visage et à faire preuve de violence. Je déclenchais des émeutes, des attroupements et dans mon état je ne pouvais pas me permettre de rester parmi la foule. Même mon repère sur le toit a fini par être démasqué, j’étais le nouveau monstre à éviter. Celui qui avait tué des innocents et qui s’en sortait indemne. Comprenez que, je n’avais pas que des amis et il me fallait disparaître un certain temps pour ne pas provoquer d’autres catastrophes.


J’ai fini par prendre possession de la centrale électrique. Ici, je suis en paix. Personne n’ose s’y aventurer, du moins que très rarement. Mais comme la poisse semblait ne plus me lâcher, il est quand même venu un parasite en collant vert. Avec son masque de bouffon et son carré sur le torse, j’ai bien cru à une blague lorsqu’il est arrivé avec son « Green Lantern » en bouche. Ce n’est réellement que là que j’ai commencé à prendre conscience de mes pouvoirs, lorsque des éclairs s’échappèrent de mes mains. Un geste d’avertissement qui l’avait surpris autant lui que moi. Heureusement, à la suite de cette altercation je n’ai plus eu de nouvelles du guignol vert en question. Une bonne chose qui éclaircissait mon horizon.

A partir de ce jour, j’ai commencé à concentrer ma colère et ma rage contre les expéditeurs du colis piégés. Il était clair que j’étais trop expatrié de la ville pour avoir des informations suffisantes… Je me devais d’abord d’apprendre à maitriser mes pouvoirs. Il a fallu plusieurs semaines d’entrainements pour commencer à comprendre mon nouveau fonctionnement et à m’habituer cette nouvelle énergie débordante intérieurement. C’était fascinant d’une certaine manière et j’y prenais gout. Lorsque le temps fut arrivé, j’ai commencé à me rapprocher de la ville, reprenant doucement contact avec la population alentour qui semblait avoir oublié pour un temps mon existence.

Désormais, en possession de mes nouveaux pouvoirs je reprends mes habitudes de rampant à travers la ville. Je tente toujours d’être aussi transparent pour la population, tachant de les tenir pour observation dans un premier temps. Il est encore très rare que j’intervienne dans les affaires de la police qu’il s’agisse de braquage ou autres… Mes rares apparitions pour aider la  population se font à visage couvert. Ils ne sont pas encore prêts, moi non plus.

Mais maintenant je comprends que cela est ma vie. Il n’y à pas de retour en arrière. Que le « don » de ces pouvoirs serait mon fardeau…»



❧ De l'autre côté du miroir ☙


    ✕ Pseudo : Colo.
    ✕ Fréquence de connexion : 6 à 7j/7.
    ✕ Comment nous as-tu connu : Je connais le fonda.

    ✕ Âge :  22 ans.
    ✕ As-tu des suggestions, des remarques  :  Fufufu..






Dernière édition par Cole MacGrath le Dim 29 Jan - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barry Allen
Administrateur accéléré
avatar
Administrateur accéléré
Afficher infos
Messages : 228
Points rp : 81
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: "On vous a déjà traité de terroriste ?"    Dim 29 Jan - 9:02
Je t'avais dit que je t'aurais un jour, muehehehe :p

Comme d'hab, on part sur un bail de très bonne fiche, tu es à fond dans le personnage ça se ressent bien, et on reste presque sur notre faim quand on voit la fin de ton histoire arriver... ON EN VEUT PLUS.

Pour moi c'est donc un grand oui avec mention "hâte de te voir RP" o/

Bienvenue parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Luthor
Administrateur M. Propre
avatar
Administrateur M. Propre
Afficher infos
Messages : 318
Points rp : 23
Date d'inscription : 12/08/2016
Autres informations : Lex discourt en gold

En cours :
http://dcheroeslegacy.forumactif.org/t86-les-tresors-de-satan

MessageSujet: Re: "On vous a déjà traité de terroriste ?"    Dim 29 Jan - 15:39
HEY !

J'adore ton personnage, et ta fiche On est loin des criminels de haute volée, des démons tout-puissants ou des justiciers parangon de justice : juste un type qui veut vivre sa vie, mais avec des pouvoirs en plus =p

Au plaisir de te croiser IRP ! Je te valiiiiide !





N'hésitez pas à nous contacter au moindre problème, même -et surtout- s'il vient de nous !
"Considère celui qui te fait voir tes défauts comme s'il te montrait un trésor."
Bouddha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos

MessageSujet: Re: "On vous a déjà traité de terroriste ?"    
Revenir en haut Aller en bas
 

"On vous a déjà traité de terroriste ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC : Heroes' Legacy :: Accueil :: Présentations validées-